Les Voiles de Frédégonde par Jean-Louis FETJAINE

Les Voiles de Frédégonde

Titre de livre: Les Voiles de Frédégonde

Éditeur: Belfond

Auteur: Jean-Louis FETJAINE


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Les Voiles de Frédégonde.pdf - 46,970 KB/Sec

Mirror [#1]: Les Voiles de Frédégonde.pdf - 30,596 KB/Sec

Mirror [#2]: Les Voiles de Frédégonde.pdf - 34,276 KB/Sec

Jean-Louis FETJAINE avec Les Voiles de Frédégonde

Livres connexes








Née esclave, Frédégonde était destinée à devenir courtisane dans un village gaulois. Mais un abbé la place comme servante chez l'un des fils de Clotaire, le roi des Francs. Très vite, la jeune femme découvre les secrets de la cour mérovingienne et devient la confidente d'Audowère, l'épouse du fils cadet de Clotaire.



Novembre 561, le roi meurt. Ses quatre fils se partagent le royaume. Chilpéric, violent et impulsif, se débarrasse d'Audowère et prend Frédégonde pour maîtresse. Son frère Sigebert, lui, chef de guerre talentueux qui emporte le respect de tous, épouse Brunehilde, fille du roi wisigoth d'Espagne, aussi belle qu'instruite.



Chilpéric, à la fois ébloui par cette alliance prestigieuse et rongé par la jalousie, décide alors d'épouser la sœur de Brunehilde, Galswinthe. Mais Frédégonde n'est pas de celles que l'on peut impunément délaisser...



Les Voiles de Frédégonde sont le premier volet des Reines pourpres, une fresque historique évoquant les drames, haines, rivalités et complots du haut Moyen-Âge mérovingien. Dans une mise en scène éblouissante, Jean-Louis Fetjaine réveille les fantômes de ces reines sublimes et terrifiantes qui ont donné naissance à la France.







Né en 1956, Jean-Louis Fetjaine est diplômé de philosophie et d'histoire médiévale. Journaliste, puis éditeur depuis 1985, il est l'auteur de nombreux ouvrages d'humour, tous parus aux Éditions Hors Collection. Avec le succès de sa trilogie de fantasy, Le Crépuscule des elfes, La Nuit des elfes, L'Heure des elfes, (Belfond 1998, 1999 et 2000), de ses romans Le Pas de Merlin (Belfond, 2002) et Brocéliande (2004), Jean-Louis Fetjaine a fait une entrée remarquée dans la presse et s'est imposé comme l'un des principaux représentants francophones du merveilleux.